Cellulite

Les informations sur une occlusion intestinale peuvent intéresser vos ami(e)s

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en profiter !

(69 votes, moyenne 3.61 sur 5)
OCCLUSION INTESTINALE - Définition, causes, symptômes. Occlusion aiguë, Cancer, Examens, Stress, Gaz, Grossesse. Opération, Tumeur, Maladie de Crohn, Description, Conseils, témoignages. Risque, complications, diagnostiquer, traitement chirurgical. FORUM3.61 sur 50 basé sur 69 votants.


OCCLUSION INTESTINALE

Aiguë, Cancer, Examens, Stress, Gaz, Grossesse
Opération, Tumeur, Maladie de Crohn, Description, Conseils

 

 

Définition d’une occlusion intestinale

L’occlusion intestinale est un blocage qui empêche la nourriture ou un liquide de passer à travers l’intestin grêle ou le gros intestin (côlon).

L’occlusion intestinale peut être provoquée par des bandes de tissu fibreux situés dans l’abdomen (aussi appelés adhérences) qui se sont formés suite à une chirurgie ou par des pochettes enflammées ou infectées appelées « diverticulite », des hernies ou des tumeurs.

Sans traitement, la partie de l’intestin touchée par l’occlusion intestinale peut mourir, ce qui peut entraîner de graves problèmes. Cependant, avec des soins médicaux rapides, une occlusion intestinale peut être guérie avec succès.

Symptômes d’une occlusion intestinale

Les signes et symptômes caractéristiques d’une occlusion intestinale sont :

  • Des crampes abdominales intermittentes
  • Des nausées
  • Des vomissements
  • De la diarrhée
  • De la constipation
  • L’incapacité de déféquer (aller à la selle)
  • l'incapacité de dégager des gaz
  • Le gonflement de l’abdomen (distension)

Consultation médicale pour une occlusion intestinale

En raison des complications graves qui peuvent se développer avec une occlusion intestinale, consultez immédiatement un médecin si vous avez des douleurs abdominales sévères ou d'autres symptômes caractéristiques d’une occlusion intestinale.

 

Causes d’une occlusion intestinale

Occlusion intestinale et obstruction mécanique de l’intestin grêle

Les causes habituelles de l’obstruction mécanique de l’intestin grêle sont :

  • Une adhérence intestinale, qui est une bande de tissu fibreux située dans la cavité abdominale et qui s’est formée après une chirurgie abdominale ou pelvienne
  • Une hernie intestinale
  • Une tumeur de l’intestin grêle
  • Une maladie inflammatoire de l'intestin telle que la maladie de Crohn
  • Une torsion de l'intestin (volvulus)
  • Une invagination intestinale

Occlusion intestinale et obstruction mécanique du côlon

Une obstruction mécanique est beaucoup moins fréquente dans le côlon. Pour autant, voici les causes possibles :

  • Un cancer du côlon
  • Une diverticulite, qui est une affection dans laquelle de petites poches bombées (diverticules) situées dans le tube digestif s’enflamment ou s’infectent
  • Une torsion du côlon (volvulus)
  • Des selles impactées
  • Un rétrécissement du côlon causé par une inflammation et une cicatrisation (sténose)

Occlusion intestinale et l’iléus paralytique

L’iléus paralytique peut causer des signes et des symptômes d'occlusion intestinale mais n'implique pas forcément un blocage physique.

Lors d’un iléus paralytique, les problèmes musculaires ou nerveux perturbent les contractions musculaires coordonnées de l'intestin, ralentissant ou arrêtant alors la circulation des denrées alimentaires et des fluides à travers le système digestif.

L’iléus paralytique peut affecter n'importe quelle partie de l'intestin. Ses causes peuvent être :

  • Une chirurgie abdominale
  • Une chirurgie pelvienne
  • Une infection
  • Certains médicaments, notamment les antidépresseurs et analgésiques qui affectent les muscles et les nerfs
  • Des troubles musculaires et nerveux, comme la maladie de Parkinson

Facteurs de risque d’une occlusion intestinale

Voici quelques exemples de maladies et affections qui peuvent augmenter le risque d’occlusion intestinale :

  • Une chirurgie abdominale ou pelvienne qui provoque souvent des adhérences
  • La maladie de Crohn qui peut causer un épaississement des parois intestinales, rétrécissant ainsi le passage des aliments et des liquides
  • Un cancer dans l’abdomen, surtout à la suite d’une chirurgie d’ablation d’une tumeur abdominale ou une radiothérapie

Complications liées à une occlusion intestinale

Si elle n’est pas traitée, l’occlusion intestinale peut causer de graves complications potentiellement mortelles, y compris :

La mort de tissus intestinaux

Une occlusion intestinale peut couper l'approvisionnement en sang à une partie de l’intestin. Le manque de sang provoque alors la mort d’une partie de la paroi intestinale. La mort des tissus peut entraîner ainsi une déchirure (perforation) de la paroi intestinale, ce qui peut conduire à une grave infection.

Une infection

La péritonite est le terme médical utilisé pour définir une infection abdominale. Il s’agit d’une infection potentiellement mortelle qui nécessite une attention médicale immédiate et même chirurgicale.

Rendez-vous chez un médecin pour une occlusion intestinale

L'occlusion intestinale doit généralement être considérée comme une urgence médicale. En conséquence, vous ne devez pas perdre de temps pour prendre rendez-vous chez un médecin.

Faites une liste des signes et des symptômes que vous ressentez afin que vous puissiez mieux répondre aux questions de votre médecin, telles que :

  • Quand avez-vous commencé à ressentir des douleurs abdominales ou d'autres symptômes ?
  • Avez-vous déjà ressenti ces symptômes avant ou est-ce la première fois ?
  • Est-ce que votre douleur est continue ?
  • Avez-vous des nausées, des vomissements, de la fièvre, du sang dans vos selles, de la diarrhée ou une constipation ?
  • Avez-vous subi une intervention chirurgicale au niveau de votre ventre ?
  • Avez-vous eu une radiothérapie à l'abdomen ?
    • La mise en place d’une intraveineuse (IV) dans une veine du bras du patient
    • La mise en place d’une sonde nasogastrique (NG) par le nez jusqu’à l’estomac afin d’aspirer l’air et le liquide, dans le but de soulager le gonflement abdominal
    • La mise en place d’un tube mince et flexible appelé cathéter dans la vessie, afin de récupérer l’urine pour d’éventuelles analyses


  • Diagnostiquer une occlusion intestinale

    Les tests et analyses habituellement effectués pour diagnostiquer une occlusion intestinale sont :

    Occlusion intestinale et examen physique

    Le médecin interroge le patient sur ses antécédents médicaux et ses symptômes. Il devra également faire un examen physique afin d’évaluer la situation thérapeutique du patient.

    Le médecin peut soupçonner une obstruction intestinale si le ventre du patient est gonflé ou s’il y a une protubérance au niveau de son abdomen. Il peut également sonder les bruits intestinaux avec un stéthoscope.

    Occlusion intestinale et examens d'imagerie

    Pour confirmer un diagnostic d'occlusion intestinale, votre médecin peut recommander une radiographie abdominale ou un scanner. Ces essais vont également aider le médecin à déterminer si l'occlusion intestinale est un iléus paralytique ou une obstruction mécanique et si l'obstruction est partielle ou complète.

    Traitement chirurgical et médicaments contre l’occlusion intestinale

    Le traitement de l'occlusion intestinale dépend de sa cause, mais nécessite généralement une hospitalisation.

    Une hospitalisation pour stabiliser l’état du patient

    Lorsque le patient arrive à l'hôpital, les médecins vont d'abord tout faire pour le stabiliser afin qu’il puisse suivre un traitement. Ce processus peut être :

    Traitement d'une obstruction mécanique partielle

    Si le patient a une obstruction mécanique dans laquelle un peu de nourriture et un peu de liquide peut encore passer (obstruction partielle), le patient peut ne pas avoir besoin d'un traitement supplémentaire après avoir été stabilisé.

    Le médecin pourra alors recommander un régime spécial à faible teneur en fibres qui est plus facile à supporter pour un intestin partiellement bloqué.

    Si l'occlusion intestinale ne disparait pas d’elle-même, le patient pourra alors avoir besoin d’une intervention chirurgicale pour la soulager.


    Traitement d'une obstruction mécanique complète

    Si rien ne peut passer à travers l’intestin du patient, ce dernier aura besoin d’une chirurgie afin de soulager l'occlusion intestinale.

    La procédure médicale dépendra alors de la cause de l'occlusion intestinale et de la partie de l’intestin touchée. La chirurgie consistera généralement à enlever l'obstruction ainsi que toute la partie de l’intestin qui est morte ou endommagée.

    Par ailleurs, le médecin pourra recommander de traiter l'occlusion intestinale avec un stent métallique auto-expansible. Le tube en treillis métallique est alors inséré dans le côlon du patient par l’intermédiaire d’un endoscope à travers la bouche. Il obligera ainsi le côlon à s’ouvrir afin de réduire l'obstruction. Les stents sont généralement utilisés pour traiter les personnes atteintes d'un cancer du côlon ou de fournir un soulagement temporaire pour les personnes qui sont exposées à un risque élevé de chirurgie d'urgence.

    Traitement de l'iléus paralytique

    Si le médecin juge que les signes et les symptômes de l’occlusion intestinale est causée par un iléus paralytique, il peut choisir de retenir le patient à l’hôpital pendant un jour ou deux afin de surveiller son état de santé.

    Souvent, l’iléus paralytique est une affection temporaire qui s'améliore d'elle-même.

    Si l’iléus paralytique ne s'améliore pas en quelques jours, le médecin peut prescrire un médicament qui provoque des contractions musculaires et qui peut aider la nourriture et les fluides à traverser les intestins.

    Si l’iléus paralytique est causé par une maladie ou un médicament, le médecin traitera la maladie sous-jacente ou décidera d’arrêter la prise du médicament responsable de l’iléus paralytique.



    Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant une occlusion intestinale.


    Occlusion intestinale : Forum et témoignages

    Votre expérience sur l'occlusion intestinale peut être intéressante pour les autres. Pensez-y !

    Nous vous proposons de laisser vos commentaires dans le forum ci-dessous.

Cette page vous a interessé ? Vous pouvez la partager grâce aux boutons ci-dessous.

 

Commentaires  

 
-3 #19 Lucie 20-01-2014 20:04
Bonsoir je suis inquiette mon cherie a deja eu une oclussion intestinal et la il aettait chez le medecin il dit que c peu etre uneautre auclussion intestinal mes aforce de se fair operee il ne resteras plus dintestin tout sa me fait peur il et macon fumiste arcelor peu etre quil force de trop au travaille pourtan sur internet il dises que les gent attaint de cette maladiene faut pas les selle ni evacu les gaz pourtant lui il narrette pasde gaze toute la maison je ne comprent plus rien au secour aider moi a ccomprendre
Citer
 
 
+1 #18 Compostelle 28-12-2013 15:44
Non ce n'est plus guérissable; je ne veux pas vous faire peur mais c'est la réalité; j'en suis à ma 10eme dont 5 avec opération et je remets ça; ce sera la 11eme et cette fois je vais avoir droit au billard et ce pour la fin 2013; début 2014 à L'Hôpital.
Citer
 
 
+5 #17 Compostelle 28-12-2013 15:37
Non, ce n'est plus guérissable; j'en suis à ma 10eme au mois de novembre et je remets ça.Fran
Citer
 
 
+3 #16 Bridget MBOUROU 22-10-2013 11:08
bjr ,moi mon petit frere à le colon agée de 22ans je vies au gabon le medecin ma dit que il devais passer au trois jour au bloc operatoire quel regime alimentaire devais il tenir!!!!!!!!
Citer
 
 
+1 #15 Hélène 11-09-2013 18:02
Bonjour,voici mon témoignage,je suis arrivée hier de mon hospitalisation ,je pourrais dire que je suis chanceuse,je suis rentrée a l'urgence par moi-même et on m'a gardé après un scan: j'avais un blocage au niveau du côlon,mes symptômes j'avais perdu 10 livres en un mois,peu de crampes a l'abdomen et une bosse qui était sortie de mon ventre (grosseur d'une balle de golf)la cause:des adhérences qui se sont formées suite a une opération du cancer du côlon il y a 7 ans,traitement 2 jours a jeun a l,hôpital et par intraveineuse on m'a donné une solution pour que le blocage se défait par lui-même,on avait commencé ma préparation pour une opération et trois heures avant l'opération mes intestins ont recommencé a fonctionner,peu a la fois mais c'était suffisant pour le chirurgien,Oui J,ai été chanceuse ,je suis au repos pour 5 jours et je recommence a travailler lundi,le temps de reprendre mes forces et de prendre du poids.
Citer
 
 
+1 #14 claude 26-07-2013 19:32
Depuis des années j'étais constipé , et les gaz avait du mal à sortir .On ma enseigné le tuyau de la douche pour lavage , en deux ou trois jet d'eau tiéde .Vrai que tout sort et gaz ou crôtes avec.Oufffffff quelle paix depuis dix années
Citer
 
 
+3 #13 Nicole 25-07-2013 07:08
je vien de me faire oppérer d'une torsion intestinal. cicatrice de 25cm et enlever 55cm d'intestin avec 25cm de nécroser
, sa fait super mal
Citer
 
 
+2 #12 charles-franck 20-06-2013 11:52
le repas a manger ? ben surtout pas de riz hein!! ni de samoussas !!
carottes ? peut etre ?
bon retablissement !!!!!Citation en provenance du commentaire précédent de Haja BILCOT:
j ' ai eu une occlusion intestinale après avoir opérer (histerectomie) .cette occlusion m est arrivé 15 jours de l'intervention. J'ai eu très mal et la je suis en convalecence. j'aimerai bien savoir le repas que je devrai manger?
MERCI
Citer
 
 
+4 #11 Haja BILCOT 16-06-2013 20:14
j ' ai eu une occlusion intestinale après avoir opérer (histerectomie) .cette occlusion m est arrivé 15 jours de l'intervention. J'ai eu très mal et la je suis en convalecence. j'aimerai bien savoir le repas que je devrai manger?
MERCI
Citer
 
 
-1 #10 alexane 14-05-2013 18:17
:P
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir